Nouvelles de Kokopelli : La période des semis arrive !

La période des semis arrive !

Malgré une fraîcheur et l’humidité qui perdurent dans certaines régions, 

le Printemps se profile à l’horizon !

La terre sort doucement de sa dormance et s’apprête une nouvelle fois à nous apporter abondance et suprises. Quelle joie de pouvoir paisiblement commencer à préparer ses semis, sous abri ou en godets, pour certaines espèces qui se prêtent bien aux semis précoces.

Pour cette nouvelle saison, l’Association Kokopelli souhaite vous faire découvrir et vous proposer toujours plus de variétés et de biodiversité, avec actuellement plus de 1 700 variétés libres et reproductibles disponibles sur notre boutique en ligne dont 400 variétés, ou espèces, de fleurs annuelles et vivaces que nous souhaitons mettre à l’honneur ce printemps ! 

 


Les Fleurs...

Les Fleurs – qu’elles soient de plantes potagèresaromatiquesmédicinales ou ornementales – constituent une invitation éternelle à la fusion, à l’extase, à l’hommage à la Beauté. Elles sont aussi la promesse de la semence à venir, la transition vers le futur de l’espèce. Pour ce printemps 2018, chez Kokopelli, nous avons redoublé de diversité et nous présentons près de 400 variétés, ou espèces, dans nos gammes de fleurs annuelles et vivaces.Ces gammes offrent un heureux mélange d’espèces botaniques, d’obtentions variétales récentes et surtout d’anciennes variétés remontant parfois à deux siècles en arrière.

...et en particulier des Pois de Senteur !

C’est ainsi que nous sommes heureux de proposer, aujourd’hui, 14 variétés de pois de senteur dont 13 sont des variétés très parfumées et sélectionnées entre 1878 et 1905.

 Il est toujours plus aimable de le dire avec des fleurs !

* * * * * * *

Les semis précoces peuvent démarrer !

Les semis précoces – nécessaires pour les espèces à cycle long ou pour les régions froides – ne doivent pas être systématiques. En effet, laisser trop longtemps vos jeunes plants en godets aura immanquablement pour résultat de compacter leur système racinaire. Vous serez ensuite dans l’obligation de le décompacter au repiquage et ces nombreuses manipulations stresseront considérablement ces jeunes plants. Nous constatons souvent que des semis de pleine terre – semés après les dernières gelées – rattrapent leurs grands frères au cours de la saison !

Afin de satisfaire les plus impatients d’entre vous, voici néanmoins quelques espèces que nous vous conseillons en semis précoces :

Vous pouvez semer vos solanacées sur couche chaude dès le mois de février. Vous devez alors semer à l’intérieur, ou sous abri, en maintenant une température (à l’aide d’une nappe chauffante si vous semez sous abri à l’extérieur) supérieure à 20°.

Le terreau, arrosé régulièrement avec de l’eau à température ambiante (évitez à tout prix l’eau glacée), doit être maintenu simplement humide.

Sauf dans des conditions extrêmes (montagnes, fonds de vallée, climats froids ou saisons assez courtes) rien de sert de trop se presser, car plus les plants passent de temps en petits godets, plus le choc du repiquage est violent.

Découvrez notre collection de Solanacées : Piments, Poivrons, Tomates et Aubergines.

* * * * * * *

Les fèves et certains pois se sèment, généralement, à l’automne afin de garantir une reprise vigoureuse au printemps. Malheureusement, certaines régions s’avèrent trop froides en hiver pour ce genre de pratique.

Vous pouvez donc, alors, semer vos Fèves et Pois en semis de printemps dès la mi-février, ou début mars pour les régions froides. Réalisez vos semis en pleine terre en rangs espacés de 40 à 50 cm.

Vous devrez veiller au bon développement des jeunes pousses – sensibles aux attaques de pucerons et aux aléas climatiques. Pour les pois ramants, n’oubliez pas de mettre en place vos structures (bambou, bois, etc.) avant le semis afin de ne pas abimer le système racinaire en plantant vos piquets.

Les fèves peuvent ensuite être butées et les pois sensibles au manque d’eau, paillés afin de préserver l’humidité !

* * * * * * *

Les courges moschata ont besoin de chaleur et de soleil pour mûrir. Elles ont généralement un cycle plus long et sont particulièrement bien adaptées aux régions chaudes. C’est pour cette raison que nous conseillons des semis précoces pour cette espèce dans la plupart des régions non méridionales.

Dès la mi-février, vous pouvez commencer à semer vos courges dans les mêmes conditions que vos solanacées. Préférez des godets d’un volume supérieur – l’idéal étant 9x9cm – afin de permettre au système racinaire de se développer sans trop de contraintes. Plus vous offrez d’espace à votre plant, plus il est vigoureux !

Attention aux premières limaces qui sont extrêmement friandes des cotylédons de courges. Si vous n’y prêtez pas garde, vous n’aurez pas même le temps de les voir émerger du terreau… La solution la plus simple consiste à semer à l’intérieur de la maison et à placer les godets à l’endroit le plus lumineux.

* * * * * * *

Retrouvez-nous au salon Primevère !

Comme chaque année, l’Association Kokopelli sera présente au salon Primevère à Eurexpo Lyon le week-end prochain !

Charlotte, Pascaline, Ananda, Philippe et toute une joyeuse équipe vous attendent avec impatience les 23, 24 et 25 février 2018 !

Pour plus d’informations :

www.salonprimevere.org

* * * * * * *

Les Ocas !

Il existe des centaines de variétés d’ocas avec tout autant de formes de tubercules, de couleurs, de saveurs et de textures différentes !

Il y a quelques jours, nous vous proposions de découvrir 5 variétés d’ocas qui ont été travaillées, régénérées, sélectionnées par la famille Kapuler en Oregon et reproduites par notre réseau de producteurs en France. 4 d’entre elles sont encore disponibles aujourd’hui !

Sur le plan nutritionnel, les ocas constituent une excellente source de calories, de potassium, de vitamines B, de fer, de vitamine C et, en fonction des variétés, de béta-carotènes, d’antocyanines, etc.

Article de Xochi : Les Ocas de la Pachamama

Pourquoi les Ocas, en Europe, n’ont-ils pas été répandus, disséminés, cultivés, améliorés, sélectionnés… tout autant que les pommes de terre qui proviennent exactement des mêmes Peuples, des mêmes Cultures et des mêmes Terroirs ? Pour la raison officielle qu’ils ne seraient pas aussi productifs que les dites pommes de terre ; pour la bonne raison, en vérité, qu’on ne leur connait aucune pathologie. Pour les multinationales du Terrorisme Agricole, l’absence de pathologies, au sein d’une espèce cultivée, signifie l’absence de recours à des pesticides en tous genres, donc l’absence de bénéfices – et l’absence de génocides, mais c’est un autre sujet. Pour ceux qui contrôlent la chaîne alimentaire, toute espèce agricole exempte de pathologies est strictement à proscrire.

Pour en apprendre plus sur les Ocas et découvrir l’article en entier cliquez sur le lien suivant : Article

* * * * * * *

* * * * * * *

Notre nouveau T-Shirt Wanted !

Nous avons revisité un “grand classique” de chez Kokopelli : notre fameuse affiche Wanted !

Les années passent et le Joueur de Flûte, toujours recherché, continue à semer ses graines d’espoir et de désobéissance civile au nez et à la barbe des bandits de l’agro-pharmaco-toxico-industrie ! Nos T-Shirts, en coton 100% bio, permettront d’éveiller les curiosités au jardin ou en soirée !

 

Nos T-Shirts Wanted

* * * * * * *

Nouvel article de Xochi !
La Bio Piratée, sixième épisode.

L’année 2018 s’annonce prégnante de nombreuses surprises, mais que nous réserve le marché du bio ?

Suspense : Lima/Danival bientôt chez Nestlé… ou chez Amazon ?

Découvrez l’article sur le lien suivant : Article

Vidéo : "Semences libres,
l’évasion du mouton"

Il y a quelques jours, nous avons eu une visite, à l’improviste, de Dinis, animateur de la chaine vidéo « Mouton Lucide ». 

 

Voici sa vidéo !

* * * 

Association Kokopelli

Forêt de Castagnès, route de Sabarat – 09290 Le Mas d’Azil – France

contact@kokopelli-semences.fr – 

www.kokopelli-semences.fr

– – –