Comment participer ?

 

En devenant parrain ou marraine d’une variété

 

 

Centre Anjaranay, Madagascar, soutenu en 2019

Avec sa campagne Semences Sans Frontières, Kokopelli offre chaque année des centaines de colis de semences aux communautés paysannes dans le besoin. Ces colis, promesse de jardins fertiles et abondants, se composent de semences d’une part produites par le réseau de producteurs professionnels de Kokopelli et d’autre part multipliées bénévolement par des parrains et marraines de l’association (jardiniers amateurs).

Nous invitons toutes les personnes qui souhaitent participer à la multiplication de semences de plantes médicinales et céréalières, à nous aider à compléter ces colis, promesse de jardins fertiles et abondants.


Qu’est-ce que le Parrainage ?

Parrainer une espèce ou une variété c’est s’engager à la reproduire dans son jardin,  c’est à dire la semer, la cultiver et en récolter les semences, en respectant au mieux les conseils donnés dans la fiche de multiplication. Les semences récoltées sont ensuite envoyées à l’Association Kokopelli, pour que nous puissions les disséminer partout où le besoin est exprimé.

Devenir parrain ou marraine d’une variété c’est aussi l’opportunité d’acquérir des savoir-faire et d’impulser une vague d’autonomie depuis son jardin jusqu’au village d’un autre pays !


Souche de semences de Cosmos « Redcrest »

 

 

Une souche, c’est l’ensemble des semences de départ à multiplier. Envoyée à partir de février, elle est accompagnée d’une fiche de conseils de jardinage et de production de semences et d’une fiche de suivi à remplir soigneusement lors de la culture.


Les parrains et marraines ont le choix d’accueillir une médicinale ou une céréalière.
Afin de garantir une bonne répartition des souches expédiées et ainsi un maximum de diversité dans les colis distribués, la variété parrainée est déterminée par nos soins.

Semences Sans Frontières se réserve le droit de refuser l’envoi de souche si plusieurs ont déjà été expédiées auparavant sans retours ou explications.


Qui peut devenir parrain ou marraine ?

Toute personne, qu’elle soit adhérente à l’association ou non, qui souhaite s’engager à nos côtés peut remplir le formulaire de participation et faire le choix d’accueillir une espèce médicinale ou céréalière.


Suivi du Parrainage

Les retours d’expérience sont essentiels à l’évolution du Parrainage. II est donc important de retourner par mail (parrainage@kokopelli-semences.fr) ou par courrier (Association Kokopelli, Semences Sans Frontières, Forêt de Castagnès, Route de Sabarat, 09290 Le Mas d’Azil, France) :

– la fiche de suivi, fournie avec la souche et téléchargeable ici (en cours de création)

– un maximum de photos, en format numérique

En cas d’échec, la fiche de suivi doit malgré tout être renvoyée, afin d’en comprendre la raison.

Dans le but de transmettre un maximum d’informations aux bénéficiaires de Semences Sans Frontières ainsi qu’aux futurs parrains et marraines, nous recevrons avec plaisirs tous les renseignements sur les utilisations, culinaires et médicinales, des plantes parrainées.


Les connaissances relatives à l’usage des plantes, qu’elles soient médicinales, tinctoriales, céréalières ou autres doivent être diffusées par le plus grand nombre et ne jamais tomber dans l’oubli. Avec l’aide des parrains et marraines, nous sommes fiers de participer, à notre échelle, à la diffusion du savoir, pour qu’il nous appartienne à tous, toujours.


Ces retours sont très importants, ils nous permettent d’améliorer d’année en année le contenu des fiches de multiplication.

Tout au long de la saison, nous accompagnons le travail effectué par chacun des parrains et marraines qui nous partagent leurs expériences – de découvertes, de surprises, de réussites ou parfois d’échecs – vécues au jardin.

Toutes questions ou nouvelles en lien avec le Parrainage, peuvent être adressées par mail à l’adresse parrainage@kokopelli-semences.fr ou par téléphone au 05.61.67.69.87.


Conditions d’envoi

Une fois récoltées dans les jardins, les semences triées et bien séchées sont préparées pour un envoi — à la maison de Kokopelli — dans les meilleures conditions. Il est important qu’elles soient bien sèches avant expédition à l’adresse ci-dessous. Si un doute subsiste, un contenant non hermétique est à privilégier. Les frais d’envoi sont pris en charge par l’association.

Association Kokopelli,
Semences Sans Frontières,
Forêt de Castagnès, Route de Sabarat,
09290 Le Mas d’Azil, France

 


Attention : Nous pourrons distribuer les semences récoltées par les parrains et marraines, dans les colis Semences Sans Frontières, seulement si la quantité de la souche de départ est suffisamment multipliée. En cas d’incertitude, vous pouvez nous contacter par mail ou par téléphone.


Réception de semences de Souci Officinal à Kokopelli

 


Réception des semences à Kokopelli

À leur réception, différentes étapes attendent les semences avant qu’elles ne soient ajoutées aux colis Semences Sans Frontières. Chaque récolte est pesée, triée au besoin, mise en lot, renseignée dans la fiche de participation, congelée pendant trois semaines pour éviter toute éclosion potentielle d’insectes — puis testée afin de garantir leur faculté germinative. Les semences sont alors ensachées avant de prendre leur envol pour être disséminées et multipliées aux quatre coins du monde.


Liste des plantes proposées en 2021

La liste des variétés proposées au Parrainage évolue chaque année en fonction :
– des projets soutenus par Semences Sans Frontières
– des quantités de semences multipliées par les parrains et marraines.

Les 11 médicinales et 7 céréalières pour la saison 2021 sont :

 

Médicinales :

Agastache Agastache rugosa

Cette espèce est l’une des 50 plantes les plus essentielles de la pharmacopée Chinoise traditionnelle.

Cette Agastache au feuillage argenté porte de nombreux épis de fleurs mauves très mellifères. Dans la médecine chinoise, elle s’utilise pour tout ce qui est en lien avec la sphère digestive et plus particulièrement les fonctions de la rate, de l’estomac et du pancréas, notamment pour traiter les problèmes gastriques, les nausées, les vomissements, les fièvres et les refroidissements.

 

Basilic “Kapura Tulsi” Ocimum kilimandscharicum

Cette Tulsi, mesurant de 60 cm à 1,2 m de hauteur, offre des feuilles duveteuses et des fleurs blanches au pollen rouge-orangé. Toute la plante dégage une très fort parfum de camphre.

Traditionnellement, cette espèce médicinale de Basilic est utilisée, en Afrique de l’Est, pour les refroidissements, la toux, la bronchite, les douleurs abdominales, la diarrhée, la rougeole, les troubles du système nerveux, les tumeurs, les infections microbiennes, fongiques, et pour se protéger des moustiques.

 

Capucine “Kaléïdoscope” Tropaeolum majus

Toutes les Capucines, originaires d’Amérique Latine, sont des plantes herbacées médicinales. Cette variété d’environ 40 cm d’amplitude offre des fleurs orange, roses, jaunes ou bicolores. Les feuilles, les boutons floraux, les fleurs et les graines sont comestibles.

 

Coriandre Coriandrum sativum

La Coriandre, mesurant généralement de 30 à 60cm, offre des feuilles largement divisées et des ombelles de petites fleurs blanches à rosées.

La Coriandre est utilisée comme plante médicinale depuis des milliers d’années, notamment pour tous les troubles de la sphère digestive. Stimulante, la Coriandre accroît également le tonus de l’organisme et permet de lutter contre la fatigue et les états grippaux.

Cette aromatique, parmi les plus ancienne du monde, est une plante importante dans les cuisines méditerranéenne, orientale, asiatique et arabe.

 

Coriandre “Rak Tamachat” Coriandrum sativum

Cette Coriandre, nommée en l’honneur du centre d’éducation Rak Tamachat sur la permaculture et la construction naturelle, en Thaïlande, offre des feuilles géantes pouvant atteindre 5 cm de longueur. Sa saveur est plus douce que la Coriandre cultivée.

 

Cosmos “Redcrest” Cosmos sulphureus

Cosmos sulphureus est l’une des espèces majeures au Mexique de par ses qualités médicinales et tinctoriales. Elle est également communément consommée en Thaïlande, en Indonésie et en d’autres pays d’Asie. Ce sont alors les fleurs et les jeunes pousses qui sont préférées.

Cette variété, pouvant atteindre 80 cm de hauteur, au feuillage découpé et buissonnant, offre une abondance de fleurs, parfois doubles, aux pétales orange ourlés de rouge.

 

Marjolaine Origanum majorana

Cette espèce vivace, aromatique et ligneuse mesure environ 60 cm de hauteur. Ses feuilles, d’un vert grisâtre, sont ovales et duveteuses. Très proche de l’Origan, Origanum vulgare, elle se différencie par ses petites fleurs rosées ou blanches et sa saveur plus douce et plus subtile. Sa beauté en fait une plante d’ornement idéale.

La Marjolaine est considérée par les médecines traditionnelles indiennes comme une plante piquante, amère et chaude, utilisée pour les maladies du cœur et du sang, les fièvres, la leucoderme et les inflammations. C’est un puissant antiseptique qui régule également les troubles de l’angoisse et du sommeil ainsi que certaines affections respiratoires. À la maison elle est appréciée comme répulsif pour les insectes.

 

Monarde Monarda citriodora

Cette espèce, mesurant jusqu’à 60 cm de hauteur, produit une abondance de fleurs rouges, roses ou lilas et offre des feuilles au parfum citronné, très agréable pour aromatiser les salades, les poissons, etc. Cette variété, très mellifère, est appréciée des insectes.

Traditionnellement, Monarda citriodora était utilisée pour traiter les catarrhes, les refroidissements, les maux de tête, les troubles digestifs, les maux de dents, les fièvres, les flatulences, les maux de gorge, les nausées, les douleurs menstruelles et les insomnies. Elle était également utilisée en cataplasme pour soigner les infections et les éruptions cutanées.

 

Nigelle Nigella sativa

Nigella sativa, aussi appelé Nigelle Cultivée, est plus petite que la Nigelle de Damas et offre des fleurs blanches. Cette espèce — extrêmement médicinale — est employée depuis des milliers d’années dans la médecine traditionnelle ayurvédique de l’Inde. Ses graines noires, dont on tire une excellente huile, servent d’épices en cuisine et participent à l’élimination des toxines, tout en stimulant la régénération cellulaire et en renforçant le système immunitaire.

 

Souci “Resina” Calendula officinalis

Calendula officinalis est une des plantes médicinales les plus réputées. Reconnu pour ses vertus calmantes et cicatrisantes en usage externe, le Souci soulage, en usage interne, les troubles gastriques, les affections hépatiques, les inflammations de la gorge et de la bouche ou encore les douleurs prémenstruelles.

Cette variété, au feuillage buissonnant, produit des fleurs aux couleurs diverses allant du jaune citron à l’orange en passant par le doré. Comme son nom l’indique, elle offre de hautes teneurs en résine, ce qui lui confère de fortes propriétés médicinales !

 

Withania “Ashwagandha” Withania somnifera

Cette espèce est l’une des plantes les plus réputées de la pharmacopée Ayurvédique. Ce petit arbuste robuste, dressé et semi-ligneux, peut atteindre 1 m de haut. La plante produit des petites fleurs vertes qui laisseront place à une baie orange vif protégée par un calice.Ce sont ses racines qui sont utilisées en tant que sédatif, tranquillisant et aphrodisiaque. C’est une plante adaptogène avec également de très nombreuses propriétés médicinales anti-cancer, anti-inflammatoires, etc.

 

Céréalières :

 

Avoine “Terra” Avena sativa

L’Avoine est classée au sixième rang de la production céréalière mondiale après le Blé, le Maïs, le Riz, l’Orge et le Sorgho. Dans de nombreuses régions du monde, l’Avoine est cultivée pour son grain ou comme fourrage.

Avena sativa est une source importante de protéines, minéraux, lipides et fibres solubles (grâce à sa teneur élevée en β-glucane). Cette céréale contient également des phytoconstituants tels que des avenanthramides, des alcaloïdes, des flavonoïdes, des triterpènes ou encore des stérols.

L’Avoine était utilisée depuis des millénaires dans l’Ayurveda, notamment pour traiter la dépendance à l’opium, bien avant qu’elle ne devienne une céréale ordinaire des petits déjeuners des pays occidentaux.

À partir du XVIIe siècle, la pharmacopée occidentale préconise cette plante pour traiter les maladies nerveuses, l’insomnie, les rhumatismes, la gale ou encore la lèpre.

Cette variété d’Avoine à graines nues est très précoce et très productive. Elle offre de grosses graines et est également très facile à battre.

 

Millet “Japonais” Echinochloa sp.

Ces Millets représentent des céréales de base dans les régions où les conditions pédoclimatiques ne sont pas favorables à la culture du Riz.

Cette variété, très ornementale, offre des plantes de 1,50 m de hauteur. À pleine maturité, les graines se récoltent aisément.

Au Japon, les grains sont utilisés pour la confection du porridge.

C’est également un très bon restructurant du sol avec un système racinaire pouvant atteindre 45 cm de profondeur. Il peut produire entre 4 et 8 tonnes de matière sèche aérienne par hectare. C’est également une plante à carbone exceptionnelle.

 

Millet “Juosves” Panicum miliaceum

Le Millet Commun fait partie des cultures les plus anciennes du monde. Cette céréale constituait un aliment de base dans les régions semi-arides de l’Asie de l’Est et de tout le continent Eurasien bien avant le Riz ou le Blé.

Cette variété produit des épis contenant de gros grains rouge-orangé. À pleine maturité, les graines se récoltent aisément.

 

Quinoa “Oro de Valle” Chenopodium quinoa

La grande richesse de la Quinoa est dans son grain. Il contient de 16 à 23 % de protéines. De plus, ses protéïnes, très équilibrées, contiennent tous les acides aminés essentiels à la vie humaine. La FAO, Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, considère que c’est, avec l’Amaranthe, la meilleure protéine d’origine végétale de la planète.

Ses petites pousses et ses jeunes feuilles peuvent également se préparer comme les épinards.

Cette variété compacte produit des panicules assez larges, réduisant ainsi le risque de moisissures en saison humide, lors de la récolte. Elle offre une abondance de grains dorés et bruns.

 


Le Sorgho fait partie des espèces les plus anciennement cultivées dans le monde. C’est une plante tinctoriale dont l’usage est assez répandu en Afrique. Ce sont les gaines des feuilles, souvent colorées de rouge que l’on utilise pour leur teneur en anthocyane.


Sorgho “Santa Fe Red” Sorghum bicolor

Cette variété, pouvant atteindre 2 m de hauteur, produit de grosses panicules gorgées de grains rouge brique, riches en minéraux et nutriments, totalement exempts de gluten. Ils sont consommés tels quels ou réduits en farine.

 

Sorgho “Tarahumara Popping” Sorghum bicolor

Originaire du Mexique, cette ancienne variété vigoureuse, pouvant atteindre 3 m de hauteur, produit de belles panicules abondantes de graines blanches. Les graines de cette variété « à éclater » peuvent être soufflées à la manière des pop-corn.

 

Sorgho “Tunisien” Sorghum bicolor

Cette variété ancienne, pouvant atteindre les 3 m de hauteur, produit des panicules offrant une abondance de graines grises utilisées traditionnellement pour la confection de porridge.

 

 


Afin d’obtenir un bon brassage génétique au sein de la même espèce, il est à prévoir un minimum de 1 mètre carré pour cultiver une plante médicinale et un minimum de 3 mètres carrés pour une plante céréalière.


 

Retrouvez les fiches de multiplication présentant les différentes étapes de culture jusqu’à la graine sur notre blog, rubrique Autonomie Semencière .

Si la moindre question subsiste, vous pouvez nous contacter par mail à parrainage@kokopelli-semences.fr

ou par téléphone au 05 61 67 69 87


Formulaire


Pour information : Afin de réaliser un cycle complet, de la graine à la graine, les semences à multiplier sont distribuées, chaque année, de début février à fin avril.



En faisant un don

  • Vous permettez l’achat de semences auprès de notre réseau de producteurs professionnels ;
  • Vous participez au financement général de la campagne (salaires, expédition des colis, ensachage, tri des semences, tests de germination, etc.) ;

Vous pouvez nous faire parvenir vos dons par courrier ou faire un don en ligne :

Soutenir la campagne Semences Sans Frontières

Informations personnelles