Etapes culturales de l'Artemisia

Cultivez-la !

Calendrier des semis

L’espèce Withania somnifera possède un avantage considérable sur d’autres plantes aphrodisiaques et adaptogènes très réputées telles que le Ginseng : elle se cultive très aisément dans tous les jardins de la planète en plante annuelle ou, dans les climats doux et chauds, en plante vivace. 

Chaque baie contient de 18 à 24 semences. Un seul gramme représente jusqu’à 600 semences. La durée germinative de celles-ci est d’environ 5 ans. 

Etapes culturales :

Semis

Semences d'Aswhagandha

Préparez votre substrat en mélangeant du terreau à semis bio avec un peu de sable puis humidifiez le progressivement jusqu’à obtenir un mélange homogène, humide sans non plus être détrempé. Remplissez vos clayettes ou vos godets puis tassez légèrement. Disposez ensuite vos semences d’Ashwagandha, une à une, sur le terreau et pressez-les légèrement sans les recouvrir.

Placez vos semis sous un abri bien lumineux à une température d’environ 25 °C. Une lumière continue favorisera la germination. En effet, les graines de Withania somnifera ont besoin de lumière directe pour germer. Gardez votre substrat humide en brumisant régulièrement jusqu’à la levée.

Repiquage

Plants d'Ashwagandha

Lorsque les 4 premières feuilles se sont développées, les plantules peuvent être repiquées en pot ou en godet individuel. Une fois que ces jeunes plants atteignent une hauteur de 10 à 15 cm et que les dernières gelées sont passées, ils peuvent être transplantés en pleine terre en enterrant la tige jusqu’aux premières feuilles. 

Pensez à humidifier la motte avant le repiquage qui s’effectue, à raison d’un plant tous les 70 cm à 1 m en tout sens. 

La plante est habituée à la chaleur et supporte facilement le plein soleil. De plus, ses besoins en eau sont faibles lorsqu’elle est bien établie. Nous conseillons tout de même de pailler ou mulcher les plants afin d’éviter un enherbement trop important et de préserver l’humidité et la microbiologie du sol. Cette méthode permet également de limiter les arrosages. 

 

Attention : Withania somnifera doit être strictement cultivée selon des pratiques culturales non toxiques car c’est un bio-accumulateur très puissant – qui va donc intégrer dans ses tissus tous les contaminants du sol.

 

Infos récoltes feuilles et fruits

Les baies, bien qu’attrayantes, ne sont pas comestibles.
Pour la réalisation de teintures mères à base de feuilles fraiches ou de fruits d’Ashwagandha,
nous conseillons de les récolter lorsque la plante est bien établie et ses fruits bien mûrs, à la fin de l’été.
Pensez à laisser en place quelques plants pour la production de semences !

Ashwagandha à la fin de l'été
Récolte de baies d'Ashwagandha
Baie d'Ashwagandha dans son calice

Production de semences

Les semences contenues à l’intérieur peuvent ensuite être extraites. Pour cela, placez les fruits dans un robot mixeur ou blender, ajoutez un peu d’eau (assez pour recouvrir toutes les baies), et démarrez le mixeur à faible vitesse. Le but est d’ouvrir les fruits afin que les semences puissent sortir. Vous obtenez alors un jus rouge-orangé avec les semences entières et des débris de peau. 

Extraction des semences d'Ashwagandha
Extraction des semences d'Ashwagandha

Versez ensuite ce jus dans un grand contenant (seau ou autre) et remplissez le d’eau. Mélangez énergiquement et attendez que les semences se séparent : les graines vides ou immatures ainsi que les débris flotteront à la surface et les bonnes couleront au fond. 

Videz délicatement le surnageant (mauvaises semences et débris de peau) et répétez cette étape une deuxième fois. 

La quantité de semences flottantes peut être assez importante. 

Séchage des semences d'Ashwagandha
Séchage des semences d'Ashwagandha

 

 

Les semences du fond sont récupérées à l’aide d’une passoire puis mises à sécher dans un plat en verre ou en porcelaine. Conservez-les à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité.

 

Infos récolte racines

Afin de faire bon usage des qualités thérapeutiques de l’Ashwagandha, nous conseillons de récolter les racines à l’automne, après la floraison. Nettoyez les puis placez les dans un endroit bien sec et ventilé. Une fois ces racines bien sèches, elles peuvent être moulues au fur et à mesure des besoins.