Usage et posologies de l'Artémisia

Usages, Préparations & Posologies

S’il est très difficile d’offrir, pour des non-initiés, une posologie précise pour telle ou telle pathologie, de nombreuses études prouvent, de manière empirique ou scientifique, l’extrême efficacité de l’Ashwagandha pour soigner de nombreuses maladies. Chez Kokopelli, nous ne sommes pas spécialistes de l’utilisation des plantes médicinales — nous sommes plutôt experts dans la reproduction de leurs semences. Nous avons donc fait le choix, pour cette page sur l’utilisation de l’Ashwagandha, de nous appuyer sur le travail d’experts, et en particulier, celui de Xochi (fondateur historique de Kokopelli) qui se consacre depuis plusieurs années à l’étude et à l’utilisation des plantes médicinales.

Baies d'Ashwagandha dans leur calice

Nos systèmes nerveux et sexuels sont constamment sollicités par les exigences et les situations stressantes du monde moderne. Aujourd’hui, de nombreuses personnes souffrent de fatigues, d’impuissance sexuelle, de stress, de perte de libido, d’insomnie ou encore d’anxiété : toutes ces disharmonies affaiblissent, inexorablement, leur énergie vitale. 

L’Ashwagandha calme et aide, ainsi, l’organisme à récupérer naturellement sa vitalité, notamment grâce à ses composants stéroïdiens qui augmentent la résistance face aux stress. 

Withania somnifera peut être préparée de diverses façons mais ce sont, surtout, ses racines qui sont utilisées à des fins médicinales : en poudre mélangée à de l’eau, du lait ou du miel, en décoction, en macérat alcoolique, etc.

Les baies, bien qu’attrayantes, ne sont pas comestibles.

Ashwagandha

Il est important de prendre en compte que l’Ashwagandha se prend en cure et donnera de meilleurs résultats si on la consomme, de façon régulière, sur le long terme. 
Il n’existe que très peu de contre-indications : il est, seulement, conseillé aux femmes enceintes de ne pas l’utiliser en trop grosses quantités.

Il est essentiel de prendre les points suivants en considération pour l’usage avisé d’Ashwagandha – dans notre pharmacopée familiale :

  • En frais, ou en sec, il est préférable de les soumettre à une ébullition contrôlée dans le temps et dans le spectre de température.
  • Tous les corps gras (huile, lait, etc), ainsi que l’alcool, favorisent l’extraction de ses principes actifs.
  • Le dosage, et la longueur du traitement, constituent des paramètres extrêmement cruciaux dans les soins.
  • Les racines sèches commencent à perdre leurs propriétés après deux années de conservation
  • Il est extrêmement fondamental de n’utiliser que des pratiques culturales non toxiques et respectueuses de l’environnement car les espèces du genre Withania sont de puissants bioaccumulateurs.

Bioaccumulateurs : Withania somnifera doit être strictement cultivée selon des pratiques culturales non toxiques, car c’est un bioaccumulateur très puissant – qui va donc intégrer dans ses tissus tous les contaminants du sol. Par conséquent, toute plante d’Ashwagandha cultivée dans des sols toxiques et consommée confère tout autant une dose de pharmacie qu’une dose de poison létal.

Préparation et Stockage

De par la saisonnalité de l’Ashwagandha, ses plantes fraîches ne peuvent être utilisées que durant les mois de croissance, à savoir durant les mois d’été et d’automne. Il est donc nécessaire de se confectionner, durant la saison de croissance, un stock de racines sèches, ou un stock de macérats alcooliques, préparés à partir des plantes fraîches d’Ashwagandha. 

Racine sèche d'Ashwagandha

Racine d'Ashwagandha

Afin de faire bon usage des qualités thérapeutiques de l’Ashwagandha, nous conseillons de récolter les racines à l’automne, après la floraison. Nettoyez-les puis placez-les dans un endroit bien sec et ventilé. Une fois ces racines bien sèches, elles peuvent être stockées dans un bocal en verre hermétique à l’abri de la lumière, puis réduites en poudre au fur et à mesure des besoins. La racine séchée commence à perdre de ses propriétés au bout de 2 ans.

Macérat alcoolique à base de racine sèche d'Ashwagandha

Le macérat alcoolique, ou teinture mère, est obtenu en mélangeant un volume de racine sèche découpée en morceau avec 4 fois ce même volume d’alcool bio à 70°. Laissez macérer dans un bocal fermé pendant au moins un mois.

Macérat alcoolique de feuilles, de fruits, on encore de semences d'Ashwagandha

Le macérat alcoolique, ou teinture mère, est obtenu en mélangeant un volume de feuilles fraîches avec une fois ce même volume d’alcool bio à 95°. Ce type d’alcool n’est malheureusement pas disponible commercialement en France. Laissez macérer dans un bocal fermé pendant au moins un mois. Les feuilles, plus riches en triéthylène glycol, favorisent le sommeil.

Posologies et usages de l'Ashwagandha

Pour tous problèmes d’insomnie, d’anxiété, de fatigue mentale ou physique, de perte de libido, ou encore d’impuissance sexuelle, nous recommandons de faire une cure d’Ashwagandha. Elle peut se faire de manière préventive, 2 à 3 fois dans l’année, ou, si ces maux sont déjà présents, de manière curative pendant au moins 6 semaines. 

En préventif

Lors des passages difficiles aux intersaisons, à l’automne par exemple, une cure d’Ashwagandha permet de fortifier l’organisme tout en luttant contre les méfaits du mauvais stress interne. La cure peut être réalisée de différentes manières :

  • Racine réduite en poudre
    Prendre 5 g / jour pendant 4 à 5 semaines, à renouveler au besoin après 10 jours de pause. La poudre peut être incorporée à un jus de fruits, de l’eau ou dans l’alimentation. La racine d’Ashwagandha réduite en poudre peut être difficile à prendre en raison de son goût très intense. Il est alors possible de l’ajouter à de la pâte de dates avec un peu de cardamome.
  • Infusion
    Faire une infusion de 1 à 2 g de racine en poudre / tasse avec de l’eau chaude, mais non bouillante. Prendre 2 tasses par jour pendant 6 semaines.
  • Macérat alcoolique
    Prendre 15 à 20 gouttes 3 fois par jour, diluées dans un peu d’eau, en dehors des repas, pendant 4 à 5 semaines, à renouveler au besoin après 10 jours de pause.

En curatif :

Pendant une période de stress ou de surmenage, nous conseillons de faire une cure de 5 g de racine en poudre / jour pendant 6 semaines continues. 

Si le stress est accompagné d’insomnies, cette dose peut être prise une heure avant d’aller dormir, dans un chaï par exemple. Cependant, ce n’est pas un somnifère et elle n’assommera pas au moment de la prise, mais elle aidera à ré-équilibrer et à réguler les cycles de sommeil au fil du temps, facilitant ainsi un sommeil plus reposant à long terme.

Recette de Chaï à l’Ashwagandha 

Mettez une cuillère à soupe, soit environ 5g, de racine finement pulvérisée avec un verre de lait d’amande dans une casserole. Chauffez doucement pendant dix minutes à couvert, le lait doit juste frémir. Éteignez le feu et laissez reposer dix minutes. 

Placez une demi-cuillère à café de miel dans une tasse et versez-y ce mélange. Ajoutez une pincée de cannelle, de cardamome ou d’autres épices de votre choix (curcuma, safran, muscade, etc.).