Usage et posologies de l'Artémisia

Usages, Préparations & Posologies

S’il est très difficile d’offrir, pour des non-initiés, une posologie précise pour telle ou telle pathologie, de nombreuses études prouvent, de manière empirique ou scientifique, l’extrême efficacité d’Agastache rugosa pour soigner de nombreuses maladies. Chez Kokopelli, nous ne sommes pas spécialistes de l’utilisation des plantes médicinales — nous sommes plutôt experts dans la reproduction de leurs semences. Nous avons donc fait le choix, pour cette page sur l’utilisation de l’Agastache rugosa, de nous appuyer sur le travail d’experts, et en particulier, celui de Xochi (fondateur historique de Kokopelli) qui se consacre depuis plusieurs années à l’étude et à l’utilisation des plantes médicinales.

Préparation et stockage

L’Agastache est généralement prise sous forme d’infusion de feuilles fraîches ou sèches.

Afin de faire bon usage des qualités thérapeutiques de l’Agastache, nous conseillons de la récolter, selon les besoins. Ce sont ses parties aériennes : tiges, feuilles et fleurs qui sont utilisées. Cueillez-les au début de la floraison lorsque les fleurs commencent à s’ouvrir.

La cueillette s’effectue le matin, avant les heures les plus chaudes, lorsque la plante aura évacué un maximum d’humidité de la nuit, mais n’aura pas évaporé ses huiles essentielles.

Agastache rugosa

Pour une consommation tout au long de l’hiver, ses tiges florales peuvent être cueillies puis séchées. Pour cela, les tiges fleuries sont réunies en bouquet puis suspendues, tête vers le bas, dans un endroit ventilé et à l’abri de la lumière, durant une dizaine de jours. Les feuilles et les fleurs sont ensuite récupérées puis conservées dans un bocal hermétique.

Posologies et usages de l’Agastache

Toutes les parties aériennes de la plante sont comestibles. Les feuilles et les fleurs s’utilisent fraîches pour aromatiser les salades, les plats et les desserts. Elles peuvent être infusées dans du vinaigre, du miel, ou simplement de l’eau pour une tisane digestive

En cas de troubles du système digestif

La dose recommandée par la médecine chinoise est de 10 à 20 g de feuilles fraîches, soit 5 à 10 g de feuilles sèches, à prendre en infusion.

Placez deux cuillères à soupe de feuilles fraîches coupées dans une tasse et recouvrir de 25 cl d’eau très chaude, couvrir et laissez infuser 10 minutes. Boire une tasse 3 fois par jour.

En cas d’infections fongiques et de dermatophytes

Réalisez une lotion avec les feuilles et les fleurs de cette espèce.

Faites bouillir un volume de feuilles et de fleurs fraîches dans 2 volume d’eau avec 10 clous de girofles pendant 10 minutes. Laissez refroidir puis appliquez cette lotion en tamponnant la zone infectée ou bien utilisez cette lotion en douche. 

Côté papilles …
Pour un apéritif rafraîchissant

Dans 1 litre de vin, faites macérer 2 poignées de feuilles d’Agastache et 100g de sucre pendant 20 jours au soleil. Filtrez le mélange, puis laissez reposer 20 jours à l’ombre.

À déguster frais !