Archives mensuelles : décembre 2014

  • -

La Bio Piratée, troisième épisode : Lima, Euronature et la “bio orgasmique” de Philippe Woitrin

 

La société Lima a été créée en 1957 par la famille Gevaert lors de l’émergence de l’épopée de la Macrobiotique promue, en France, par leur ami Georges Oshawa, un biologiste Japonais acheter cialis pas cher en ligne. En 1989, Lima fut vendue au groupe Français Euronature, créé en juin 1989 – qui racheta à l’époque quelques dizaines de sociétés de l’agro-alimentaire: Lima, Viver, Celnat (racheté en 1991), Superdiet (racheté en 1991), Godard et Muller, Reynaud, Bertram’s, etc. En 1992, trois années après sa création, ce groupe rassemble quelque quarante sociétés spécialisées dans les produits de la mer, dans le foie gras et ce que l’on appelle à l’époque “la diététique”. Son fondateur, Pierre Kreutz, est un ancien responsable de la diversification chez Bongrain (un leader Européen de l’industrie laitière) et possède 2% du capital d’Euronature (avec une société en commandite). Son associé est Jean-Marie Rochefort, ex-membre du cabinet d’avocats Berlioz. Parmi les porteurs de capital: la Financière Desmarais (10% du capital), GAN, Clinvest, MAAF, la Financière Indosuez – pour la partie Française – et ensuite le Belge Sofina, la Caisse d’Epargne de Belgique, le groupe immobilier Hollandais Janivo et des investisseurs Koweïtiens et Saoudiens… En 1992, le chiffre d’affaires d’Euronature est de 2 milliards de francs – dont 15% sont réalisés par ses 9 sociétés bios Françaises, Belges et Hollandaises restructurées autour des marques Viver, Lima et Celnat. A l’époque, Pierre Kreutz prétend être le N°2 de “la diététique” loin derrière… Sandoz. (Sandoz et Ciba-Geigy ont fusionné, en 1996, pour créer Novartis et Novartis a fusionné, en 2000, avec AstraZeneca pour créer Syngenta).

Lire la suite


  • -

Nous ne sommes pas tombés de la dernière pluie…

Un article de Servumpecus, ami de Kokopelli, en Suisse.

 

Eau et biosphère

L’eau (H2O) est un composé chimique essentiel à tous les êtres vivants. C’est le milieu de vie de la plupart des organismes présents sur Terre, sous terre et dans la mer. Dans la biosphère, la circulation de l’eau est décrite par le cycle de l’eau [1], et toutes les espèces animales et végétales en sont tributaires. A l’échelle mondiale, l’agriculture est le premier secteur de consommation d’eau, notamment pour l’irrigation. Lorsque celle-ci n’entre pas en ligne de compte, c’est l’eau des précipitations, la pluie, qui est la pourvoyeuse principale pour les plantes et les animaux.

Lire la suite


  • -

Choux Frisés / Kales : un Kaléidoscope de saveurs, de couleurs et de nutriments

 

Classification botanique des Kales

La Famille des Brassicacées est une famille hautement diversifiée comprenant entre 3000 et 4000 espèces (en fonction des botanistes) et environ 375 genres. Le genre Brassica comprend de très nombreuses espèces dont le nombre varie (en fonction des botanistes).

Lire la suite


  • -

La Bio Piratée, second épisode : Lima/Danival chez Hain Celestial

 

A la suite de la publication de notre article (23) sur “La Bio Piratée” – qui a beaucoup circulé sur la Toile – et malgré que l’on m’eût prié instamment de prolonger cette investigation douloureuse, j’avais décidé d’enterrer ce dossier franchement déprimant en me disant que Hain Celestial, Monsanto et Goldman Sachs, à l’image de notre civilisation moribonde, ne faisaient que passer et qu’un jour la Terre-Mère recyclerait bien tout ce fatras biocidaire.

Lire la suite


  • -

Les Tomates chez Kokopelli : saveurs, couleurs.. et colères

 

Du premier catalogue 1994 de Terre de Semences à Kokopelli en 2014

Au détour des chemins semaillant, il nous arrive parfois, chez Kokopelli, de recevoir des lettres pour le moins surprenantes – pour ne pas dire chamaillantes –  telle aujourd’hui celle de Thomasine, une fervente adhérente, frisant l’insulte, qui nous accuse d’introduire les “hybrides” de tomates de Tom Wagner et de faillir à notre mission de protection des “anciennes variétés”. L’objectif déclaré de ce présent article est donc de faire le point chez Kokopelli, mais aussi hors Kokopelli, sur ce que l’on appelle des tomates anciennes, des tomates modernes, des tomates en pollinisation ouverte, des tomates enregistrées, des fausses tomates anciennes…

Lire la suite


C'est grâce à notre propre réseau de producteurs et avec la participation active des adhérents, parrains et marraines, que nous maintenons une collection planétaire unique de plus de 2200 variétés, à savoir plus de 650 variétés de tomates, près de 200 variétés de piments, 150 variétés de courges...