Mort tragique d’un jeune botaniste sur la ZAD de Testet, dans le Tarn.

  • -

Mort tragique d’un jeune botaniste sur la ZAD de Testet, dans le Tarn.

Nous tenons à témoigner aujourd’hui notre indignation face à la mort tragique d’un jeune botaniste tombé la nuit du samedi 25 sur la ZAD de Testet, dans le Tarn. Ce jeune homme aurait succombé à un tir de grenade. Une “exécution” probablement accidentelle mais non moins odieuse de la part des forces de “l’ordre” présentes pour défendre les intérêts d’une poignée d’agro-industriels.

Ce jeune homme aura passé sa dernière nuit à lutter pour la préservation d’une zone humide regorgeant de biodiversité sauvage et menacée par un projet de barrage strictement inutile, un de plus… Des millions d’arbres coupés, des centaines d’espèces “déplacées” et une vie humaine sacrifiée. Pourquoi ? Pour continuer encore et toujours plus loin dans l’absurdité de la monoculture nécessitant toujours plus d’eau, de pétrole, de fertilisants chimiques, de biocides, etc, pour subvenir aux énormes besoins des hybrides et autres clones de l’agro-industrie.

Après un tel drame qui peut encore parler de démocratie, de droit d’expression, de liberté ?

Un virage en direction de l’absurdité aveugle vient d’être franchi prouvant que les prédateurs psychopathes sont bel et bien au pouvoir, sous le couvert de divers partis politiques tous plus fumeux les uns que les autres.

Le gendarme, qui vient d’ôter la vie à un étudiant de 21 ans, sera probablement jugé, et l’histoire classée comme bavure policière. Mais, les vrais responsables de ce drame continuent de sévir dans l’ombre; ce ne sont jamais eux qui tiennent le flash-ball, jamais eux qui sont jugés.

Kokopelli soutiendra en semences, comme nous le faisons déjà pour la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, tout lancement de projets de potagers d’occupation, mais pour le moment nous appelons surtout à la mobilisation. Les résistants doivent être soutenus au maximum pour empêcher ce projet ridicule de continuer et de faire encore plus de dégâts.


C'est grâce à notre propre réseau de producteurs et avec la participation active des adhérents, parrains et marraines, que nous maintenons une collection planétaire unique de plus de 2200 variétés, à savoir plus de 650 variétés de tomates, près de 200 variétés de piments, 150 variétés de courges...